Normes électriques : interrupteurs – disjoncteur – câbles

reparation electrique bordeaux electricien brucelec

Quelques points fondamentaux (non exhaustifs) à respecter

Interrupteur principal (dit de branchement ou abonné)

  • Présence d’un appareil de coupure général à l’intérieur de l’habitation situé à moins de 180 cm du sol, possédant un seul branchement par borne calibré à 650mA maximum (possibilité de l’intégrer dans un placard ne nécessitant pas d’outils ou clé pour l’ouvrir).
  • Il ne doit pas être placé sous un point d’eau ou au-dessus de feux ou plaques de cuisson.
  • Il ne doit pas être placé dans les zones d’un local contenant une baignoire ou une douche.
  • La protection par dispositif différentiel à l’origine de l’installation devra comporter une sensibilité non retardée et non réglable et appropriée aux conditions de mise à la terre afin de protéger l’ensemble de l’installation électrique.
  • Le test par le bouton test ne vérifie que la partie mécanique du dispositif, ce test évite ainsi que le dispositif ne se grippe.

Disjoncteurs ou porte-fusibles

  • Les disjoncteurs ou porte-fusibles sont une protection contre les surintensités adaptés à la section des conducteurs, chaque circuit doit être protégé à son origine au minimum sur les conducteurs de phase.
  • Les appareillages ne doivent pas présenter de traces d’échauffement.
    Les disjoncteurs réglables en courant protégeant des circuits terminaux ne sont pas admis à l’exception du disjoncteur de branchement (placé à l’origine de l’installation).
  • Lorsque le conducteur de neutre est commun à plusieurs circuits, les conducteurs de phase doivent être groupés sous une même protection ou la somme des calibres des protections concernées doit être adaptée à la section du neutre.
  • Le courant assigné du dispositif de protection contre les surintensités placé à l’origine du circuit doit être adapté à la plus petite section des conducteurs de ce circuit.

Conducteurs (câbles, fils)

  • Protection par fusible à cartouche normalisé ou disjoncteur dès son origine au moins sur les conducteurs de phase.
  • Élimination de tout risque de contacts directs avec des éléments sous tension.
  • Elimination des fils en coton ni d’appareillages en bakélite.

Laisser un commentaire